/ #tank drum #bouteille 

Fabrication d'un Tank Drum : Session du 2 & 3 Février 2019

Préparation de l’atelier:

Afin d’accueillir le groupe de 5 personnes qui va participer à l’atelier de fabrication de Tank Drum, une phase de préparation est nécessaire.

Aidé de Guillaume (bénévole ++ de l’association), nous faisons l’inventaire du matériel nécessaire, identifions les différentes possibilités que nous offre le bâtiment afin de réaliser les nombreuses tâches nécessaires à la réalisation du Tank Drum. Pour finir nous mettons en place les postes de travail.

Le jour J

Accueil des participants vers 9h, présentation de chacun : Anthony, Etienne, Guillaume, Kevin et Philippe. 5 hommes 2.0 pour moi toute seule, quel bonheur ! Après un bref descriptif de l’instrument et des différents choix concernant l’aspect final, nous nous emparons des 5 bouteilles de gaz que Guillaume ramène tout juste de la déchetterie.

meuleuse

En effet, les bouteilles de gaz ne doivent, si possible, pas avoir de chocs ni de rouille profonde, sur les parties utilisées. Le robinet à dévisser doit être accessible. Pour toutes ses raisons nous avons dû faire un échange standard de dernière minutes sur certaines bouteilles.

Avant de dévisser le robinet, il est nécessaire de l’ouvrir à fond, à l’extérieur afin que le restant de gaz s’évacue. Aidé d’une clé à griffe, d’un tube (qui fait office de bras de levier), d’un point fixe (poteau) et d’une sangle, les participants un à un dévissent le robinet de leur bouteille de gaz. Opération qui peut être physique ou pas si l’on prend son temps.

sans-robinet

La prochaine étape consiste à remplir d’eau chaque bouteille, encore une fois afin d’évacuer les résidus de gaz. Tout ceci pour la sécurité de tous. Il est fortement déconseillé de découper une bouteille de gaz sans avoir fait tout ceci, pas la peine de vous faire un dessin.

Ca y est toutes les bouteilles sont prêtes à être découpées, disquées, meulées, soudées, accordées, et … bichonnées.

traçage conseils

Habits de travail, masque anti-poussière, lunettes, casques antibruit, nos cosmonautes de l’espace métal prennent la disqueuse en main et entament leur musique à eux. Chacun a son rythme, selon ses aptitudes et ses envies de perfections exécutent dans un ordre différent les étapes de fabrication. Pas de concurrences ni de course, juste l’exaltation envers les choix de finitions, hauteurs de l’instrument, de chacun.

soudure

5 participants et finalement 5 Tank Drum différents.

Merci à Anthony, Etienne, Guillaume, Kevin et Philippe pour votre participation, votre bonne humeur, votre écoute, vos partages du midi. Spécial grand merci à Guillaume qui a coordonné la mise en place de cet atelier, sans qui rien n’aurait été possible.

traçage conseils

Suite à la visite d’Isabelle et de son mari dimanche matin. A la fois une grande frustration de ne pouvoir être présente et une grande motivation à la vue (et l’ouïe) des instruments. On remet ça début Mai, le week-end du 4 et 5. Alors à vos agendas !

Et pour ceux qui n’ont jamais soudé, une initiation au travail du métal est prévue quelques jours avant.

Liens