/ #solaire thermique #chauffe-eau 

Comment fonctionne un chauffe-eau solaire ?

Chauffe-eau Solaire

Les besoins en eau chaude

Il faut distinguer deux types de besoins en eau chaude :

  • L’eau chaude sanitaire ou ECS : pour la douche, la cuisine, les salles d’eau en général.
  • L’eau chaude, dite eau morte, utilisée pour le chauffage de la maison : elle alimente en chaleur les radiateurs en fonte, les planchers ou murs chauffants

Ces deux besoins en eau chaude sont souvent indépendants.

Par exemple en été on peut avoir besoin d’eau chaude sanitaire mais c’est bien souvent inutile de chauffer la maison !

Description du système

Production d’eau-chaude

Que ce soit pour la production d’eau chaude sanitaire ou pour le chauffage de l’habitation, les panneaux solaires thermiques ou chauffe-eau solaires sont un excellent complément à un autre système de production de chaleur et d’eau chaude sanitaire.

La quantité de soleil étant variable au fil des saisons, ils permettent :

  • en hiver, quand le soleil se fait rare, de produire partiellement les besoins en chaleur et en eau chaude sanitaire ;
  • au printemps et à l’automne, de produire tout ou partie des besoins en chaleur et en eau chaude sanitaire ;
  • en été, quand le soleil est abondant, de produire la totalité des besoins en eau chaude sanitaire.

Bien souvent, ils sont donc associés à un autre système de production de chaleur sous forme d’eau chaude (chaudière bois-bûche, poêle à bois bouilleur) et cela permet donc de faire l’appoint de chaleur lorsque la ressource solaire est insuffisante.

Stockage de l’eau-chaude

Nos besoins en chaleur et en eau chaude sanitaire sont variables en fonction des saisons et de la météo, que ce soit pour l’eau chaude sanitaire ou pour le chauffage de l’habitat par des radiateurs par exemple.

Lorsqu’un système de production d’eau chaude ne peut pas produire à chaque instant ce dont nous avons besoins, il faut ajouter un système de stockage. C’est une batterie thermique : elle stocke de l’énergie sous forme de chaleur et non pas sous forme électrique.

Prenons un exemple concret : nous sommes au printemps et profitons de plusieurs jours de soleil. Notre chauffe-eau solaire est alors capable de produire plus que nos besoins journaliers en eau chaude. Plusieurs jours de mauvais temps sont annoncés. L’excédent d’eau chaude produit est alors stocké dans des ballons (la batterie thermique) pour nous permettre d’utiliser la chaleur récupérée lors des beaux jours lorsqu’il fera moins beau et que notre chauffe-eau solaire ne pourra pas couvrir nos besoins journaliers en eau chaude par manque de soleil.

En pratique, ce sont donc des ballons tampons qui sont utilisés : ils peuvent être alimentés en eau chaude par différents sytème de production d’eau chaude : un chauffe-eau solaire, une chaudière à bois, un poêle bouilleur, etc…

Régulation

Pour que le système de production d’eau chaude et le système de stockage fonctionne bien il faut pouvoir réchauffer les ballons d’eau chaude au bon moment, éviter les problèmes de surchauffe, et distribuer l’eau chaude quand on en a besoin. Tout ceci nécessite donc un système de régulation d’eau chaude.

Il faut faire circuler les différents réseaux d’eau chaude à la bonne vitesse, au bon moment et en fonction de la configuration de l’habitat et de son sytème de distribution d’eau chaude.

Le plus souvent ce système nécessite de l’électricité pour fonctionner. L’énergie électrique consommée reste cependant très faible devant l’énergie consommée sous forme de chaleur. Une panne électrique, même si le phénomène est rare et ne dure que quelques jours, peut donc empêcher le bon fonctionnement du système de chauffage global.

Comment notre association peut vous aider

Nous cherchons à informer, accompagner et permettre à chacun de s’orienter vers la bonne solution en fonction de ses compétences, de son budget, et de son temps disponible.

C’est pourquoi nous mettons en place différentes solutions.

Pour informer et aiguiller, on propose un temps d’échange avec un artisan installateur chauffagiste pour poser ses questions et bien comprendre le fonctionnement global d’un tel système avant de se lancer. Contactez-nous si cela vous intéresse.

Pour accompagner, plusieurs possibilités (à combiner ou non) :

  • mise à disposition d’un atelier et d’outils pour réaliser ou assembler son système de production d’eau chaude.
  • accompagnement par un plombier-chauffagiste pour se faire aider sur un ou plusieurs axes :
    • conception & dimensionnement de l’installation
    • aide à l’assemblage et l’installation
    • aide au réglage et à l’entretien

En résumé

Nous pouvons proposer l’accès à :

  • l’information : pour s’orienter vers la bonne solution ;
  • un atelier et des outils : pour faire soi-même et apprendre ;
  • des compétences professionnelles : pour un accompagnement partiel sur les phases où on veut se faire aider.

L’association ne fait pas de prestation artisanale, ce n’est pas notre rôle. C’est-à-dire qu’elle n’apporte pas un accompagnement complet sur un projet spécifique : c’est le rôle d’un artisan et c’est un métier différent.

Nous essayons de proposer des formules pour ceux qui veulent s’autonomiser, apprendre, mieux maitriser ou faire un système par eux-mêmes (partiellement ou complètement).

Cela conviendra à ceux qui disposent de suffisamment de temps et d’envie.